Gérald Tremblay

n.d.l.r. Ce texte à déjà été publié dans le Journal L’Édition, aujourd’hui, la Nouvelle Édition.

Derrière l’armure de toile

par Gérard Therrien
Huit heures, sous un soleil timide, le citadin file vers son travail. Étrangement,
de rares voitures circulent rue Notre-Dame. Des gens égaient d’un massif de fleurs
la devanture de l’édifice datant de 1872. Si l’extérieur du bâtiment est magnifique,
c’est quand on y entre qu’on en saisit toute la substance : l’atmosphère s’impose et
semble vouloir nous transporter dans un temps passé. N’importe où se pose le regard,
il est impossible de ne pas songer à tous ceux qui au cours des ans ont façonné l’histoire
de Montréal. L’horloge plus que centenaire me confirme qu’il ne me reste plus que
quelques secondes avant ma rencontre.

Pour lire la suite, cliquez ici